INDUSTRIE DU FUTUR

INDUSTRIE DU FUTUR

Œuvrant depuis 22 ans à l’attractivité et au développement économique du Pays de Grasse en coopération avec les pouvoir publics et en fédérant les acteurs économiques autour de projets porteurs, le Club des Entrepreneurs du Pays de Grasse, fort de son industrie présente sur le territoire a l’ambition pour se développer de consolider un cluster puissant. Il est déterminé à agir avec force et impact au sein de l’OIR Industrie du Futur, en étroite collaboration avec la Région Sud Provence Alpes Côtes d’Azur.

L’atelier est mené par Laurent Coyon, PDG de Savimex et Administrateur du Club ainsi que Nicolas Buteau, Directeur Développement Entreprises PACA chez EDF. Stéphanie Faussurier, In Extenso et Christèle Martinez, EDF, contribuent à l’animation par l’apport de contenu.

L’industrie du futur est une usine optimisée, connectée, éco-efficace, humaine et intégrée dans son territoire. L’Industrie du futur est le nom d’un programme national en faveur de la modernisation de l’outil de production et de la transformation notamment numérique des entreprises.

L’industrie du futur est une révolution de l’organisation et des pratiques managériales. L’industrie du futur est une invitation à la stratégie. Il appartient à chacun d’imaginer et d’explorer « son » industrie du futur permettant de répondre aux enjeux actuels. Source : BPI France, le Lab.

Pour le Pays de Grasse, reconnu Territoire d’Industrie, les priorités du Club pour les 3 années à venir parmi les 6 leviers de compétitivités portent sur le cinquième levier de compétitivité de l’Industrie du Futur : les relations clients/ fournisseurs intégrées et plus particulièrement la traçabilité, le cycle de vie (amont et aval, incluant les déchets) et la concrétisation de nouveaux partenariats ambitieux sur le territoire entre acteurs diversifiés au travers de deux axes :

1. L’axe « Innovation et production collaborative»

L’objectif est de déployer des projets ambitieux entre les entreprises et structures internationales – French Fab – bien établies de la filière parfums et arômes et les autres acteurs du territoire et environs, dont les start-ups de la French Tech (Le Club est l’association porteuse de la French Tech Côte d’Azur sur le Pays de Grasse). Cette mixité collaborative transversale constitue une priorité pour le Club pour les années à venir. Nos actions pionnières tant au niveau des nouveaux modèles économiques (Economie de la Fonctionnalité et de la Coopération) que de création de la marque collective Grasse Expertise constituent des terreaux pour la mise en œuvre de cette ambition.

Force est de constater en effet que la tendance de l’économie digitale est orientée vers les capitales. Londres concentre 69% de ces entreprises et Paris attire 72% des champions français. Ainsi paradoxalement, la nouvelle économie entretient les fractures territoriales anciennes. Pour contrarier ce mouvement, il est important que nous réussissions à développer une stratégie partagée et coordonnée au développement des start-ups, ce qui ne peut être que bénéfique pour nos entreprises bien implantées et leur avenir. Ce sujet appelle, indéniablement, une collaboration poussée entre un grand nombre de filières et de collectivités.

2. L’axe « Gestion du cycle de vie des produits étendue aux services »

Le Club et ses membres souhaitent mettre en œuvre le projet de cycle de vie amont et aval : d’une part, concernant la traçabilité des produits et des intrants et d’autre part concernant, la gestion des déchets dans une perspective innovante, circulaire, territoriale, collaborative et vertueuse.